Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brisbane + Byron Bay

Publié le par Laura

juste pour vous faire patienter, pas le temps de mettre mes photos et vidéo, ça viendra dans la semaine ou la semaine pro.

Lundi 4 mai.

 

J’ai quitté mon wwoof de la Hunter Valley samedi. Lasse et Sarah les danois m’ont accompagnée à l’aéroport en voiture. La conduite à gauche n’est pas si facile quand il s’agit de prendre des ronds points ! J’ai cru qu’on n’arriverait jamais vivant.

Bref j’ai donc attrapé un avion à destination de Brisbane, passé la nuit dans un backpacker, visité Brisbane au pas de course et suis repartie le lendemain par bus direction Byron Bay. J’attaque un nouveau wwoof Jeudi 7 mai près de cette petite ville.

 

 

 

D’après les locaux et les traveler’s, il s’agit d’une ville hippy, à voir absolument. On me conseille aussi de résider dans un backpacker nommé « art factory ». Je réserve donc un lit par téléphone. En descendant du bus je découvre une navette « art factory »… hein ? Pourquoi une navette ??? J’ai vu sur la carte que c’était pas loin à pied…. Ouai, c’est pas très loin, genre 15-20 minutes à pied quand même, par une route défoncée et pas du tout éclairée ! Il fait nuit à 17 heures.

Je prends cette navette… en arrivant on me dit que mon lit se situe dans un tipi …. Ok, j’arrive dans le « tipi », il y 6 lits et un bout de toile en forme de cône au-dessus de moi … un tipi quoi !  Le sol est fait d’un planché dégueu, le genre de plancher où t’as peur de marcher pieds nus, la salle de bain et les chiottes sont à 100m bref c’est pire que du camping.

Dehors il pleut…moi qui m’étais dit que j’allais passer 4 jours au soleil à faire le lézard sur la plage… bein oui suis en climat subtropical… Ca veut dire soleil mais ça veut aussi dire humidité et qui dit humidité dit pluies.

Je disais donc il pleut… ça fait un boucan terrible sur la toile de ce fichu tipi, le bois du plancher approche un état de décomposition avancée. Je commence à faire mon lit, un australien d’une cinquantaine d’années qui a un lit à côté du mien commence à me parler. Il est plutôt sympa, tout en discutant j’aperçois un rat traverser notre « chambre ». Faut pas pousser quand même ! Je vais à la réception pour qu’ils me filent une autre piaule, évidemment l’hôtel, ou devrais-je dire ce lieu, est complet. Je changerai de chambre le lendemain.

Je viens de passer une bonne nuit, heureusement suis pas trop mal équipée pour dormir : des boules Quies, un loup sur le nez et un bon duvet… Il pleut toujours.. En allant à la réception pour mon changement de chambre, je découvre le panneau météo : Pluie annoncée pour les 4 prochains jours… j’ai envie de pleurer… tout le monde m’a dit que Byron bay était une sorte de paradis… pour le moment je me sens plus proche de l’enfer.. Suis loin de la ville, j’ai une chambre pourrie, il pleut et y pas un français ici  pour compatir avec moi .

J’ai donc rendu mon lit du tipi et la suis en attente de mon nouveau dortoir.

 

Mercredi 6 mai 2009


Finalement les choses se sont arrangées. J’ai atterri dans un dortoir très correct de 6 pour filles. J’y ai rencontré une allemande et une finlandaise très sympas.


Lundi soir c’était soirée « talent show » on a donc pu profiter d’un super spectacle, pas mal de traveler’s se baladent avec guitares et autres instruments. Beaucoup d’entre eux étaient très bons musiciens et chanteurs.




J’ai rencontré ce soir-là Liran, un israélien de 29 ans très sympa, qui parle bien anglais. Ca fait 7 mois qu’il est à Byron Bay et a bien envie de partir en vadrouille sur la east coast. Il possède un van et est à la recherche d’un partenaire de voyage… Ca tombe bien, moi aussi !

Nous avons donc discuté de l’éventualité de voyager ensemble. Si tout se passe comme prévu, il me récupérera après mon nouveau wwoof pour partir voyager en direction de Cairns à la façon un peu gitane.

J’entends d’ici ma mère et mon Charly se faire du souci ! Pas de problème, je risque pas grand-chose, il est pas plus costaud que moi, est vraiment très sympa et nous avons tout de suite posé les choses : je lui ai dit que j’étais déjà équipée niveau petit ami et que j’étais à la recherche d’un pote de voyage rien  de plus, et lui m’a expliqué qu’il aimerait bien tomber amoureux d’une australienne et se marier ! Dans tous les cas si ça tourne au vinaigre j’ai juste à prendre mon sac et me tirer !

Bref . En dehors de ça, hier le soleil était au rendez vous, j’ai pu me balader un peu dans la ville, aller à la plage et me baigner pour la première fois en Australie dans une eau chaude…

Je comprend un peu plus pourquoi les gens aiment cet endroit.








Aujourd’hui il pleut…encore…

J’attaque mon nouveau wwoof demain où je vais faire la cueillette des noix de pécan ! 

 

 

Mardi 12 mai 2009

 



Les noix de pecan… en fait c’est comme les noix avec une coque lisse, ça a quasiment le même goût. Je m’en régale depuis presque une semaine maintenant. Je sais pas si il y a un lien mais j’ai mal aux gencives depuis 4 jours, j’ai donc décidé d’arrêter de m’en empifrer, j’espère que je n’ai pas une infection ou des carries…papa t’as une idée ??
















Je wwoof donc chez Julie et Owen, avec Sarah une wwoofeuse canadienne anglophone. Sarah parle avec un accent très clair, je comprends absolument tout ce qu’elle me dit, ce qui n’est pas le cas de Julie et d’Owen. Ils parlent tous les deux sans ouvrir la bouche, je ne sais pas comment ils font pour sortir des mots, je crois que même si ils parlaient français je ne les comprendrais pas ; quoi qu’il en soit Sarah est là pour me driver dès que je suis larguée : ça l’amuse beaucoup de voir comment je donne l’impression aux gens que je les comprends : exemple hier nous finissions de manger quand Julie et Owen se sont levés et nous ont dit qu’ils sortaient,
De mon oreille ça donne ça :

 

July : isdohfqeuiraoziufrjqshbf out kjsdfhoisuhfriusghfr night dsiofhisufhif photograph jkdvbqsdifuh tomorrow jzkfhizuhfiushfil

Laura dans sa tête : out ça veut surement dire qu’ils sortent, night çà veut dire ce soir… je crois comprendre qu’ils sortent ce soir, tomorrow ça veut dire « bonne nuit on se voit demain » et pour photograph faut que j’explore ….

Laura à voie haute: Ok have a good night see you tomorrow

Dés qu’ils sont partis je me retourne vers Sarah qui pensait que j’avais tout compris et lui demande où ils vont.

Elle m’expliquera qu’ils se rendent à une conférence donnée par un photographe...

 

Bref, le wwoof où je bosse se situe une fois de plus sur le haut de la colline avec une vue splendide sur la côte.

 

 

On bosse tout la journée, du coup on a droit à des jours off : ces jours- là Julie nous amène à Byron Bay où on peut profiter de la plage et des balades environnantes. Même s'il pleut de temps en temps on a toujours de beaux rayons de soleil pour faire bronzette et se promener.

Lors de mon dernier jour off je me suis baladée jusqu’au cap, et oui je me situe à l’endroit le plus à l’est de l’Australie. J’ai rencontré des français et suis allée manger chez eux, coup de bol, ils venaient de se faire expédier un coli : au menu rillettes et vin… enfin du vrai pâté !



 



Mercredi 13 mai 2009

Aujourd’hui pas de noix de pecan au programme, mais boucherie. L’un des fils d’Owen et Julie est boucher et a besoin d’un coup de main pour préparer la bidoche pour le marché. Nous venons de passer la journée à tabasser la viande pour l’attendrir et en faire des Schnitzels ( Schnitzels c’est de la viande pannée), et emballage de boulettes.

Mes chaussures sont pas vraiment étanches je me retrouve donc avec des baskets et des chaussettes au jus de viande… Ca fait rêver hein ?!?

C’était une fois de plus une nouvelle expérience, sympa pour la journée mais je ne ferai pas ma vie la dedans, c’est un coup à devenir végétarien.

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires