Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

australie

le denouement

Publié le par Laura

                                         Le dénouement


J’ai failli oublier… je vous le dois bien quand même..

Faut dire que si je n’en ai pas parlé plus tôt c’est parce que la pilule a été difficile, très difficile à avaler.

Voilà donc toute l’histoire de Koko.

J’avais coupé toute communication à ce sujet à la suite de mon wwoof dans la fish farm près de Cairns, je suis sure que vous vous rappelez.

 

Alors voilà,

Vous vous souvenez donc certainement la grosse déception amoureuse qu’avait essuyé Koko, la peine qu’il avait eu après avoir été trahi par Titi au moment du stage de plongée.

J’avais ainsi passé du temps avec lui, écouté toutes ses histoires, séché maintes et maintes fois ses larmes, je lui avais même trouvé des amis de son espèce, fait le clown pour le distraire, soutenu à chaque instant, … à croire que ça marchait, mais non,  rien ne pouvait le consoler…Koko était tombé dans une profonde dépression.

 

Pour lui changer les idées, ne sachant plus que faire, j’ai décidé de lui faire prendre l’air : des vacances à Bali ! Peut-on rêver mieux pour se remettre d’un chagrin d’amour ?

Cette dépression commençait à devenir contagieuse, je ne pouvais plus supporter de le voir dans cet état.  J’ai ainsi convaincu ma frangine et ma cousine de nous rejoindre, peut-être qu’elles arriveraient à lui redonner goût à la vie.

 

Les vacances ensemble commencèrent d’un mauvais pied.

En se retrouvant  à l’aéroport, je m’occupe de faire les présentations. J’introduis donc ma sœur Audrey, puis vient le tour de Véro (tout le monde la connait sous le nom de Titi bien sûr) je la présente par son pseudonyme.. Quelle bourde je n’avais pas commise ! Les chutes du Niagara ! El Salto d’el Angel ! Iguasu ! Koko s’était transformé en fontaine, impossible de sécher ses larmes.

Audrey et Titi ont donc pris le relais. Alors qu’elles avaient presque réussi à le remettre sur pattes, je me casse une dent. De vieux souvenirs douloureux émergèrent : des années plus tôt Koko avait failli succomber de sous alimentation justement à cause d’une dent cassée, le drame. Il se rappela de quelle façon ses congénères l’avaient traité. Koko fit ainsi ressurgir tous ses vieux démons, ce soir-là il nous raconta tout : L’horreur qu’il avait vécue pendant sa jeunesse, les moqueries encaissées à cause d’une canine cassée, le regard des autres lorsque sa maman lui pré-mâchouillait ses feuilles d’eucalyptus enfin, la honte lorsque sa famille avait finit par totalement l’abandonner. Pauvre Koko..

Nous avions ainsi brisé la glace. Koko avait pu vider son sac et se sentait déjà un peu mieux, la guérison était en bonne voie.

Les jours passèrent, Koko retrouvait le sourire, utilisait son sens de l’humour, faisait même de l’œil à des petits macaques et même de temps en temps aux balinaises. Il reprenait véritablement goût à la vie.

Lorsque nous arrivâmes sur Gili Island, Audrey et moi-même plongeâmes de notre côté et laissâmes les débutants du leur. Titi (la cousine) et Koko se retrouvèrent ensemble dans ce qui était pour Koko une rude épreuve. Il avait perdu Titi (le piaf) justement au cours d’une plongée.. Véro (çà sera plus simple) l’accompagna, l’entoura dans ce challenge contre lui-même : affronter la mer qui lui avait enlevé 1 mois plus tôt sa moitié.

De retour sur la terre ferme, plus rien n’était pareil, ils nous expliquèrent qu’on ne pouvait pas comprendre ( imaginez le «  ouais mais tu comprends, tu peux pas comprendre ! pfff),  qu’il s’était passé un « truc de ouf » mais qu’on ne pouvait toujours pas comprendre… allez savoir…

Tout ça pour dire que finalement un lien -incompréhensible donc- s’était créé entre eux, un genre de « Titi et Koko le retour » ..Mais pas avec la même Titi…

Ils avaient raison,ô finalement on a rien compris… Audrey et moi avons terminé nos vacances de notre côté tandis que « Titi et Koko le retour » se la jouèrent perso du leur.

 

Voilà, vous savez tout, 

Koko est finalement parti avec Titi dans le 18éme, me laissant seule, sans travel partner pour la fin de mon voyage.

Ca a été assez difficile à encaisser, j’ai toujours beaucoup de mal à en parler. Quand je repense à la façon dont j’ai pu soutenir Koko, la façon dont j’ai banni titi (le piaf) et la reconnaissance qu’il a eu envers moi, Cela m’a particulièrement affecté. J’ai donc préféré éviter le sujet pendant un certain temps… J’ai bien vu que vous vouliez savoir ce qui s’était passé ; Avec Véro nous nous étions entendues pour qu’elle vous fasse part de cette histoire, je n’en avais pas le courage, ça ne faisait que remuer le couteau dans la plaie.

Il reste clair que Titi a manqué à sa parole, non seulement elle m’a volé mon Koko mais en plus, elle me laisse la lourde tâche de l’annoncer. Merci Titi.


Peut-être que maintenant nous pouvons comprendre, de l'eau a coulé sous les ponts, Titi veux-tu bien nous raconter ? comment s'est passé le retour avec koko ? vivez-vous ensemble ?.. (I know you love me, xoxo;)
 


Vous vous demandez peut-être ce qu’est devenu Titi (le piaf) ?

Ce dernier m’a ecrit il y a peu de temps. Il a finalement laissé tomber le pote de Némo pour partir à la conquête de la planète et découvrir ses merveilles, dans son courrier il a joint quelques photos de lui :


Titi au Taj Mahal

 

 Titi au Grand Canyon


Titi sur la Muraille de Chine

Titi au Kilimanjaro

et Titi à Paris

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>