Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Wodonga

Publié le par Laura

Dimanche 29 Mars au Jeudi 2 Avril

 

Je suis donc chez Margaret et Jeffrey à Wodonga.

 

 

Finalement je wwoof dans un endroit pas du tout paumé, Wodonga est une ville située entre Melbourne et Sydney, certes c’est dans les terres mais ça reste peuplé.

J’habite donc dans une charmante maison, située en haut d’une colline où je peux profiter d’une vue splendide à 360° sur le « bush »*. Je suis à 10 minutes de voiture de Wodonga donc pas vraiment dans le trou du cul du monde, ou le « world’anus » comme dirait ma mère, ou encore le « ass hole of the world » ou le « world’s ass hole »… Titi t’en penses quoi ?

 

 


 

*Le bush c’est quoi ? : Pour les incultes le bush c’est de la foret pas très dense et très sèche avec des arbres pas très vieux. (C’est ça qui a cramé au mois de janvier/ février).

J’ai été super bien accueillie par Margaret et son homme. J’ai une chambre pour moi toute seule avec un grand lit, une salle de bain que je partageais au début avec une italienne mais elle est partie.

Margaret me chouchoutte ! Elle a compris que j’aimais bien la bonne bouffe, du coup elle cuisine de façon à ce que je découvre de nouveaux plats chaque jour.

 


 


 



Mon boulot de wwoofeuse ici :

On se lève tôt car il fait chaud à partir de 10h du mat’. Le deal c’est que je bosse 5h par jour. Je bosse donc de 7h à 12h et après je fais ce que je veux.

J’ai accès à internet, si j’ai envie d’aller en ville Margaret m’amène, je peux me promener…bref c’est plutôt cool.

Pour mon premier jour de boulot (vendredi 27) on a fait une journée complète pour ne pas travailler le lendemain. Le Samedi Margaret nous a fait visiter les environs.



 

Le contenu du boulot de wwoof ici :

 

·        Ménage les deux premiers jours, je m’y fais à la longue !!  Attention ça ne veut pas dire que j’aime ça !

 

·        Bricolage, cet aprèm j’ai cloué du plancher

 

·        Jardinage,

 

·        Construction de mur en pierres, je fais du TETRIS grandeur nature … ci-joint le résultat…

 

 

 

C’est beau hein ?!?

C’est pas sans conséquences … j’ai le dos pété en 1000 morceaux… des courbatures à n’en plus finir … je pense avoir utilisé certains muscles de mon corps pour la première fois !! J’ai besoin d’un massage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Charly t’es où ???

           

·        Peinture du vieux pickup façon camouflage… j’ai du faire appel à mon côté artiste…on est bien loin des peintures aborigènes…

 

 

 

Bref je bosse tellement bien, que contrairement à mon ancien wwoof, mes hôtes ne veulent plus me laisser partir. Je suis d’après eux « the best wwoofer »… je les comprends. La  classe !

Trop tard pour rester, j’ai déjà trouvé un nouveau wwoof entre ici et Sydney, non loin de Goullburn ( ref NA 048 Tim & Wendy Husband). Je pars donc vendredi à 11h pour arriver là-bas à 17h…. ça parait tout près mais non… vais devoir me taper 5H30 de train. Ils ne connaissent pas le TGV ici ! Je resterai chez eux minimum une semaine, je ne sais pas encore trop ce que je vais faire là-bas… surprise ! J’espère avoir accès à internet comme ici.

 

Etat des lieux sur mon niveau d’anglais :

 

j’ « improve » j’ « improve » ! Je comprends maintenant presque tout ce qu’on me dit et fais plein d’efforts pour parler correctement. Je me force à utiliser les nouveaux mots que j’apprends au fur et à mesure.

Je sais maintenant comment on dit râteau, brouette, pelle, clôture …. Je ne sais pas si ça me servira plus tard… peut être devrais-je songer à une reconversion dans le jardinage !

 

Malgré tout mes progrès, je fais de temps en temps de belles bourdes :

Ce matin Margaret me demande comment se porte mon dos ? Toute contente de pouvoir employer mon nouveau vocabulaire, je lui réponds : « Oh, I have stiff ! »  Et je la vois se marrer…

Explication :

Stiff signifie pour moi : courbatures… Mais employé de cette façon, ma réponse ne voulait rien dire d’autre que : « Oh, j’ai une érection !! ».

Pour info il faut dire «I am stiff », pour « j’ai des courbatures »…

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article
L
héhé pas de chance laura pour stiff :) bon, courage pour l'anglais "australisé" mais dis toi qu'au moins tu es au soleil ( quoiqu'en ce moment fait plutot beau à paris, esperons que ça dure ). Kiss from paris, Leslie .
Répondre
A
ca marche de faire reagir la cousine !!! bon des news des news , mais ma cher titi c est toujours un plaisir de te voir .. Plein de bises ma soeur , et on attend des nouvelles !!!
Répondre
A
Bonjour ma Laura! J'espère que tu as passé une bonne fête de Pâques australienne. Nous avons passé chez thierry une excellente journée, le soleil était là, merveilleux pour chercher les oeufs dans le jardin, et le "tantôt" pour se d Mamieétendre dans les transats. Il ne manquait que la famille Habègre, les Doms était là revenus de Malte tout bronzés. Tes oreilles ont dû te siffler, on a parlé de toi et de tes aventures!! A très bientôt les suivantes!! je suis impatiente!! Bisous de nous tous!!mamie
Répondre
T
J'allais oublier...de façon plus polie, comment dire habiter dans un petit trou perdu se dit: "to live at the back of beyond", sinon j'opterais pour l'option world's (ass)hole!<br /> xoxo
Répondre
T
Petite rectification chère cousine adorée (Audrey): je ne t'ai pas forcé, et puis au final tu as trouvé des chaussures si je ne m'abuse...en plus tu as vu un VIP (Didier Bourdon faisant son shopping), et si je me souviens bien à la fin, alors que je voulais rentrer car je n'en pouvais plus, TU as insisté pour aller chez GAP pendant 20 minutes et je t'ai attendu bien sagement!!! :) Parenthèse terminée...<br /> Bon Laura, dis-toi que c'est avec ce genre de quiproquo qu'on apprend. Moi j'en avais eu un autre pas mal aussi dans le genre: je voulais dire que j'en avais des piles et des piles (en parlant de papiers)et j'ai dis tout naturellement "I have piles", traduction --> j'ai des hémorroïdes! <br /> So now we all want to know more about your trip, what's next?<br /> xo xo
Répondre